<Le Sud


AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses
 

Le Sud

 
Derniers Messages

Pas de nouveaux messages

BIBLIOTHÈQUE DE FRANCE ❥ C'est en silence que les pages se tournent au rythme des yeux suiveurs des lecteurs ranimés, affamés par les artifices et la paix régnant en ce lieu de savoir. Ne dit-on pas "le savoir est le pouvoir" et les personnes attablés ayant devant eux les ouvrages à leurs pensés ont compris ce proverbe, ont élu domicile (du moins le second) dans la bibliothèque royale où les livres soigneusement entretenus, rangés, choyés éclot des idées dans la caboche des garnements, des chercheurs, des adoptés. Ô elle sait prendre soin de ses innocents la belle ailée dans son alcôve rutilante, témoin de sourire dévoilent des dents nacrés, des sourires ravagés. On voit des sacoches remplis de pages d'images, d'écriture fine tandis que les vagabonds rentrent chez eux rassasiés d'avoir volé, ingurgité la connaissance voulue.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

LE JARDIN DES PLANTES ❥ Votre odorat taquine sensiblement votre nez parmi les senteurs âpres de gourmandises, votre ouï exagère lorsqu'elle s'exclame de bruits, de sons exotiques, vos orbes éblouies s'étreignent de faune, de flore l'esprit ailleurs. Une ballade au clair de lune rêviez vous dans ce lieu semblant retentissant plein de magie divine malheureusement le jardin est ouvert la journée quand les rayons apprivoisés titille le paradis. Le jardin d'Eden recelant une ménagerie et des serres où les papillons doucement effleurent l'épiderme de vos bras. Ici le temps s'arrête pour embrasser peut-être ses lèvres rosées d'aurore que les votre songent à destiner à la promesse d'envie.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

SAINT MICHEL ❥ Quartier touristique où les corps se collent pour traverser les rivières de bagnoles étrangères, françaises, américaines, où les enfants cavalent la main étroitement serrées dans celle de leur mère, de leur père. Ils suivent la rue qui débutent d'une librairie, la fontaine de jouvence exposée sur le visage clairvoyant de la statue protectrice (quelques fois on y croise également sur cette place un ménestrel immobile cire empaqueté de mélodie), des enseignes, des librairies si vous continuez au nord pour faire le plaisir des mordus de lecture ainsi vous y croiserez la belle Notre Dame de sa chevelure de ciment, de pierre et d'art elle accueillera une queue mirobolante, épousera ses enfants dans ses lieux. Saint Michel le divin, le quartier latin.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

JARDIN DU LUXEMBOURG ❥ A l'orée des champs de blé les flocons de printemps ébourgeonnés sur les nids de branches foisonnantes esquissent des paraboles de couleurs virevoltantes, sous les arbres protecteurs des poussettes roulent sur l'asphalte parfumé de terre, d'onde de velours dans leur sillage mordoré. Les enfants à bras ailés déploient leurs hurlements de joie carillons mirobolant des pétales de sanglot cristallin , des rencontres soudaines approchent les couples désaltérés de goutte d'amour dans leur yeux rubéoles de curieux. Le parc expose des activité nombreuses à Paris, les portes de fer lourdes de promesses accueillent en son antre les familles réunies au soir, au matin d'un beau présage de soie.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

LE LOUVRE ❥ Il est dit que le musée était un ancien château peuplé de nobles et de rois, de reines et d'enfants, dans les longs couloirs ils s'exclamaient, se scrutaient, se regardaient. Aujourd'hui la demeure d'un peuple privilégié transformé de ses ailes vicieuses pleines de roches riches de corruption aux plus pauvres est devenu l'antre de la culture. Entreposé les plus belles oeuvres que Paris possède, les ardus vont et viennent telle la houle brumeuse des vagues observer le patrimoine du monde, y puiser de leur yeux ivres d'inspiration les idées brillantes. Il est géré par les puissants le choyant brique par brique pour l'éclat toujours ne dort pas.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

LYCEE HENRY IV ❥ Les portes s'ouvrent d'une matinale journée pluvieuse esprit des adolescents affleurant entre les murs graciés, patrimoine de la capitale, se préparant doucement à affronter les cours de niveau haut classé. Les échos de voix se répercutent sur les dalles grisâtres de la cour entretenue une statue ornant le centre de groupe discutant à voix dynamique, et la cloche retentit gong certain pour le glaive tailladé de certains paresseux ayant du mal à avancer sur les bancs soigneusement ciré de l'école. Le bac, le brevet, le lycée doit faire à sa réputation. Les professeurs hurlent, offrent des colles à ceux ou celles imposteurs pour les devoirs non fait. La mini-société éblouie entre cette immense bâtisse qu'ils respectent, s'abreuvent de savoir et de pratique du moins... en utopie.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

HOTEL DE VILLE ❥ S'éploient des bras, des jambes, une marée humaine lorsque le soleil se lève à l'été lorsque le souffle des flocons apparaît en hiver. Ils apposent une place barricadée où les patins esquissent des arabesques soyeuses et les jupes tourbillonnantes sur les jambes fuselées de jeunes adolescentes. L’hôtel ravive des couleurs printanières, des pâles coquilles de marbres nuancées de crème quand les cieux abandonnent les berceaux à l'heure tôt. Mais les espoirs restent, laissent quelques traces fabuleuses de ces chaussures écarlates. Des expositions y sont faites de tout temps, de tout lieux, cultivant les esprits de photos égarées, d'oeuvre fantasmagoriques.

0 Sujets 0 Messages

Pas de nouveaux messages

LE PONT DES ARTS ❥ Sur des bancs assis quelques personnes amoureusement la main plongées dans leur jumelle masculines, féminines, ils contemplent ensemble la Seine ce fleuve sinueux de son eau calme apaiser les âmes. Attraction perpétuelle ils viennent coller à l'édifice les striures d'un cadenas deux mains accrochant sur les barres fines métalliques la trace de l'amour, de leur pas. Des mots gravés tel des bijoux azurés, une tête sur une épaule et le sourire joyeux aux lèvres coquillages des filles rêveuses de leur avenir à deux. On s'y balade une ombrelle pour être coquette ; des baskets pour être pressé goûtant cet orbe délicate de liberté, de romance que Paris la mère a créé.

0 Sujets 0 Messages
 Sujets  Réponses  Auteur  Vues  Derniers Messages 
Pas de nouveaux messages 0Basile Baudry113le Jeu 19 Mar - 18:35
Basile Baudry Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages 1Ernestine L'Isle-Adam176le Lun 16 Mar - 20:23
Oreste L'Isle-Adam Voir le dernier message
 Revenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: