<+ mémoires d'une jeune fille (dé)rangée


AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♦ MESSAGES : 22
♦ INSCRIPTION : 22/03/2015


MessageSujet: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 17:40

eulalie montherlant

   
ft rosamund pike.

   
► son âge. 36.
► son groupe. BOUGUEREAU.
► son boulot. abandonne des études en lettres-philosophie et enchaîne les petits boulots de la plèbe : serveuse, femme de ménage, vendeuse de photocopieuse, secrétaire, gardienne de musée, coiffeuse (elle a failli couper l'oreille d'un importun).
► son caractère. idéaliste - désillusionnée - rancunière - dépressive - jalouse - maligne - mythomane - lunatique - maniaque - matérialiste - opiniâtre - entêtée - infantile - perfectionniste - hypocrite - habile - rêveuse
► sa nationalité. binationalité anglaise et française.
► Célibataire, marié, veuf. séquestrée.
► Classe sociale. relativement aisée.
► Orientation sexuelle. un corps est un corps.

► Ton pseudo dark equinox.
► Ton âge 23.
► Comment nous as-tu trouvé ? Saül est mon alter ego.
► Et qu'en penses-tu ? ce fofo c'est la vie.
► Avatar ? Rosamund Pike.
► Crédits ? mistaken & cripsow


   
Des manies, des tocs, des obsessions

   
⊹ complexe d'infériorité par rapport à son manque de culture ⊹ s'invente des amants, cherche à attirer l'attention de son mari par tous les moyens, aussi absurdes soient-ils ⊹ bouffée par la routine, souhaiterait qu'un événement bouleverse sa vie bien rangée - un meurtre, un viol... ⊹ reste une éternité dans sa baignoire ⊹ n'a plus le temps de lire des bouquins, survole seulement des magazines féminins tous plus abrutissants les uns que les autres, regarde de loin les émissions pour ménagères de 40 ans ⊹ n'arrive plus à pleurer depuis l'enfance ⊹ prend des antidépresseurs ⊹ hypocondriaque, se croit souvent malade, fait extrêmement attention à ce qu'elle mange, est végétarienne. ⊹ ne supporte pas de voir une femme enceinte ou accompagnée de ses rejetons ⊹ goût pour les esclandres publics ⊹ fugue souvent ⊹ fait des crises d'eczéma ⊹ est soûle au bout de deux verres ⊹ trouve toujours la faille d'autrui et appuie là où ça fait mal ⊹ n'a pas de propos ni d'attitude appropriés pour des situations graves, lors des enterrements, elle viendra colorée en chantonnant un hymne à la paix ⊹ cleptomane ⊹ boulimique ou anorexique selon les périodes de stress


   
L'éducation sentimentale

   

She by Elvis Costello on Grooveshark

Elle se refuse toujours à comprendre, à entendre,
Elle rit pour cacher sa terreur d’elle-même.
Elle a toujours marché sous les arches des nuits
Et partout où elle a passé
Elle a laissé
L’empreinte des choses brisées.

(Eluard)

« Nous étions spectaculaires »
Les débuts sont toujours majestueux. Des beautés qui ne semblent pas se faner. Rires déployés, fleurs de joies enfantines. On se répète qu’on s’aime. Pas une, mais mille fois. Baisers chastes dans le cou, des amuse-bouches. La couleur bleu domine, ciel cristallin, neige au rendez-vous. C’est l’été toute l’année dans l’œil de l’amoureux. La vision du monde est abusive. Un filtre devant les yeux, où tout est sublimé. Le froid hivernal engourdit les membres, illumine les regards fiévreux. Une maladie d’amour.

C’est une jeune femme studieuse, Eulalie. Elle foule les pierres ancestrales de ses aïeux. Ils sont tous passés par Oxford, la prestigieuse. C'est une conférence en français. Elle arrive légèrement en retard, se fait remarquer. Assise au premier rang, elle n'ose pas lever les yeux, il faut que la honte passe. Quand elle l’écoute, voix grave et douce, intonation étrangement familière, comme une mélodie qu’on apprend enfant, elle reste subjuguée. Et leurs yeux se rencontrèrent. Parce que c’était lui, parce que c’était elle. On pourrait cristalliser ce moment. Un simple bonjour, une question hardie. La demoiselle rit de ses fantasmes adolescents. C’est un amour express, bien vite expédié en un mois. Cet inconnu de dix ans son aîné devient tout, l’épicentre de son univers. Une force gravitationnelle les attire l’un vers l’autre. C’est toujours l’évidence, c’est toujours un jeu qui finit mal. Il doit repartir pour sa jolie France. Pleurs de petite fille capricieuse, tragique de l’existence. Il s’en va, elle le rejoint quelques semaines plus tard, ne lui laissant pas d’autre choix que de l’intégrer à sa petite vie.

Une fille domestique, une fille de salon, une épouse pot de fleur qu’il conditionne sans le savoir. La potiche ? Non. La bimbo ? Non plus. Jeunesse arrogante qu’on expose avec bienveillance, mal vue par les concitoyens, toutefois l’intelligence répond à toutes les questions et rumeurs sur son compte. Elle ensorcelle autrui d’un sourire charmant. Princesse aux yeux d’or. Ils filent le parfait amour. Ce dernier dure cinq ans. Les plus belles années de sa vie malgré quelques ombres – des métiers déshonorants, des regrets. Tout est compensé par cette relation rêvée, aussi parfaite que dans les contes de fées. Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup…ah, c’est là que tout déraille.

Figure orpheline, pâle, craintive. Elle veut cet enfant. Elle se tord les doigts. La douleur la brise de l’intérieur. Reste…Une naissance, elle sait qu’Arthur sera aux anges, il ferait un merveilleux père. La sueur trempe ses mèches blondes. Elle hurle dans un oreiller pour ne pas qu’il l’entende. Il est en bas, travaillant dans son bureau, espace clos sans vue sur la mer, seule une pelouse parfaitement entretenue comme décorum. Eulalie ne lui a pas dit, préférant lui faire la surprise. Elle n’a pas suspecté ce phénomène, cette rature, ce brouillon qu’on jette à la corbeille. Elle a pleuré longuement, faisant le deuil d’un non-né. Même ça, même ça elle en est dépourvue. Elle se jetterait bien par la fenêtre. Le ciel est noir, un orage en prévision. Comme il est doux de cacher ses états d’âme grâce à la météo. Le soir, c’est un sourire fade qui agrémente ses lèvres. Elle perd le goût des choses, le goût de vivre. C’est la descente en enfer. Leur couple n’est plus au beau fixe.  

Treize ans de mariage. Treize ans de faux-semblants et de non-dits. Ces dernières années sont inconsistantes, se ressemblant toutes. Boulot-dodo, train-train quotidien. Elle joue à la parfaite épouse avec un job merdique. A peine les collègues d’Arthur sont repartis qu’elle balance ses belles tenues au placard, enfile un pantalon de jogging, fume une cigarette – alors qu’elle sait pertinemment qu’il ne supporte pas l’odeur. Elle shoote dans une pile de livres, émet un râle de mécontentement. Son langage est vulgaire. Elle est lasse, tellement lasse de tout. Et la musique lui déplaît, la nourriture c’est de la cendre dans la bouche. Elle n’avale que des cachets. Un vrai légume, une Madame Bovary qui attend qu’une bombe atomique tombe sur sa maison. Où est le cyanure, où est l'arsenic ? Tout dans sa posture dit : « achevez-moi, seigneur ». Et lui, quand va-t-il ouvrir les yeux ? Le déni le paralyse. Ce n’est pas comme ça qu’elle imaginait qu’ils vieilliraient ensemble.

Un soir, elle claquera la porte, elle esquivera la vie en s’offrant une belle mort. Un ticket aller sans retour.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Mourir… dormir...
○ Mourir… dormir, dormir ! peut-être rêver ! [...]Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 19
♦ INSCRIPTION : 21/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 18:18

Coucou !
Bienvenue =D
Tu es toute belle <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 14
♦ INSCRIPTION : 19/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 20:54

bienvenue !! ton personnage est tellement interessant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 22
♦ INSCRIPTION : 22/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 21:00

merci vous deux cute
le tien aussi eugène : D

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Mourir… dormir...
○ Mourir… dormir, dormir ! peut-être rêver ! [...]Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 21:00

Eulalie a écrit:
prend des antidépresseurs. ⊹ hypocondriaque, se croit souvent malade
Viens, on va former le club des cinglés des médocs

Eulalie me terrifie, avec sa vision bancale du monde et surtout son mari qui au final ne l'a trompe certainement pas. Sa jalousie et sa paranoïa sont effrayantes. Qu'elle ne tue pas son mari dans la maison, après faut tout nettoyer et faut pas salir les objets de valeur . Je ne m'étends pas sur ta plume que j'aime toujours autant

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 22
♦ INSCRIPTION : 22/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 21:07

Oreste quand tu veux ! les accros aux médocs anonymes XD

cette fille est folle de A à Z elle s'entendra merveilleusement avec toi (il faudra qu'elle trouve d'autres cobayes à tuer avant...mouahaha)

Et merci, tes messages sont toujours choux

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Mourir… dormir...
○ Mourir… dormir, dormir ! peut-être rêver ! [...]Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 100
♦ INSCRIPTION : 10/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Dim 22 Mar - 22:29

Est-elle vraiment séquestrée la demoiselle ?
Bon je ne te souhaites pas la bienvenue parce que je suis malpolie tu connais la maison tu es ici chez toi

Et alors mais... je peux être jalouse ? Genre grandement ? Parce que ton style n'arrêtera jamais de me surprendre par son intensité et sa fluidité. Que c'est beau

Et puis Eulalie bnhujfbzf je perds mes mots ce soir je suis désolée, je suis incapable de développer encore mieux que ça

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Aux pourpres d’un couchant
○ je savais que je n’avais plus rien à faire, que j’étais là non pour faire, mais pour “être faite”. Une autre personne avait pris le contrôle de ma vie, jusque dans les plus infimes détails. Si je n’avais plus le contrôle de rien, j’avais en revanche la permission de perdre tout contrôle.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 22
♦ INSCRIPTION : 22/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Lun 23 Mar - 0:31

Haha séquestrée par l'institution du mariage
tu as toujours de jolis mots pour faire des compliments et non t'as pas l'droit d'être jalouse vu ton style à toi !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Mourir… dormir...
○ Mourir… dormir, dormir ! peut-être rêver ! [...]Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   Lun 23 Mar - 10:09

Je ne reprends pas tout ce que j'ai déjà dit, sinon, tu vas te retrouver avec une avalanche de commentaires . J'aime ce personnage, un peu cinglée, totalement vraie, surtout effrayante Et ne t'inquiète pas, je te trouverai des cobayes pour tester la mort avant de t'en prendre à ton mari

Je valide

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: + mémoires d'une jeune fille (dé)rangée   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ mémoires d'une jeune fille (dé)rangée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves Parisiens :: La Naissance :: Dévoile-toi :: Va, vit et deviens-