<fever.


AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 fever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♦ MESSAGES : 25
♦ INSCRIPTION : 15/03/2015


MessageSujet: fever.   Dim 15 Mar - 11:52

léonie j. chamberlain

ft teresa oman.

► son âge. l'année des vingt ans.
► son groupe. bouguereau.
► son boulot. léonie elle est fille de, enfant brillante qu'on a jamais poussé à travailler. elle étudie, lit des centaines de livres, a ne plus les comprendre. léonie elle apprend les sciences, l'art des mathématiques, la douceur abstraite de la physique. léonie c'est l'érudit.
► son caractère. elle est discrète, elle passerait presque inaperçu, l'enfant fleur. pas vraiment bavarde, fragile à s'en briser les doigts. elle s'accroche aux gens avec une douceur infinie, elle s'impose, belle évidence, en souriant du bout des lèvres. elle ne parle jamais trop fort, elle n'oublie jamais de s'excuser. elle dit "bonjour, merci, au revoir". elle est pas blessé, seulement maladroite, seulement mal à l'aise. elle hausse les épaules, rit comme on dirait une poésie. elle répond souvent oui pour faire plaisir. parfois elle se fâche, perd de sa poésie. et parfois, elle s'échappe, elle a peur, elle file.
► sa nationalité. française.
► Célibataire, marié, veuf. les gens aiment tomber amoureux, léonie plus que les autres. elle n'approche pas, jamais, mais elle aime comme on aime dans les livres. fort, et d'une jolie manière. mais jamais longtemps, jamais assez, jamais de manière exclusive.
► Classe sociale. les chamberlains sont riches, bien assez pour plusieurs années, et celles qui suivront après. le beau monde de la haute société.
► Orientation sexuelle. léonie elle aime les garçons, peut être aussi les filles. elle s'est jamais posé la question.

► Ton pseudo neka.
► Ton âge 23.
► Comment nous as-tu trouvé ? bazzart.
► Et qu'en penses-tu ? c'est beau, c'est doux, ça donne envie d'en être   .
► Avatar ? teresa oman.
► Crédits ? thanatos.


Des manies, des tocs, des obsessions

Léonie, elle ne fume pas, elle ne boit pas ou alors très peu. L'ivresse, elle la trouve ailleurs, quand elle se glisse en haut, tout en haut, et qu'elle s'assoie sur le rebord de la fenêtre. L'ivresse, c'est la ville, les lumières et le bruit des voitures. Léonie elle regarde mais elle n'ose jamais vraiment faire. Léonie elle trouve toujours les choses belles, pourtant elle préfère rester de loin à regarder ; On lui a apprit à être une de ces femmes à la fois intrigante et tellement prévisible. Elle sait joliment se servir des bonnes manières, elle sait aussi rire au moment où il faut ; Les parents, elle les croise assez peu. Mère est une dame toujours occupée, Père un de ces hommes d'affaires qui s'absentent trop à l'étranger. Ca ne lui manque pas, la vie est ainsi réglée. Elle se lève le matin, rit silencieusement devant l'écran de la télé. Elle s'endort le soir quand elle entend le rire ivre de sa mère envahir la maison. Les choses sont ainsi faites. Léonie ne s'est jamais pour autant sentie seule ou même blessée ; Parfois les gens disent qu'elle est simple d'esprit, parce qu'elle ne parle jamais beaucoup, qu'elle soutient peu les regards ; Elle garde écrit dans un cahier le titre de tous les livres qu'elle a aimé ; Parfois elle écrit des nouvelles qu'elle n'a jamais voulu faire lire ; Elle aime les autres, même si elle n'ose jamais assez s'approcher. Il y a ceux qu'elle connaît, ces êtres rassurants, comme un refuge dont elle n'aurait pas à s'inquiéter. Et il y a les autres, sur lesquels elle laisse trop souvent s'attarder son regard. Elle aime les gens beaux, et ceux qui le sont un peu moins. Elle aime le bruit, et ce drôle de sentiment qui l'envahit quand elle croise un regard ; Léonie, elle a cette drôle de maladresse qui la rend attachante, cette innocence qui la rend légère. Dans un monde sombre, elle pourrait être les couleurs.


Ta vie, ton histoire

« Tu viens ce soir ? »
Doucement elle agite la tête, ses jambes au dessus du vide. Il se garde bien de trop s'approcher d'elle. Il aurait trop peur qu'elle s'envole, qu'elle disparaisse. Pourtant il la regarde, il glisse de sa nuque à la peau de ses doigts. Souvent quand elle vient s'asseoir à côté de lui, il la regarde. Elle souffle comme un murmure, que non elle ne viendra pas. Qu'elle doit faire autre chose. Elle a toujours autre chose à faire. Elle pousse fort les portes pour par laisser les autres rentrer. Depuis qu'il la connait, elle fait comme si de rien n'était, elle fuit les questions importantes, sourit quand elle sait que ça lui fera plaisir. Léonie est une grande dame qui sait ce qu'on attend d'elle. Une poupée qui s'évertue à plaire, à rendre fière. Et pourtant elle se lève, enfant fleur, elle se laisse glisser du mur et tend la main vers lui, avec sur les lèvres ce sourire. Le sourire qui dit « tout va bien, toujours ». Elle dit toujours que tout va bien. Elle n'a de cesse de sourire quand il la regarde, quand il pose sur elle ce drôle de regard qui la fait se sentir grandir, devenir quelque chose de grand, quelque chose d'important. Ses doigts pâle se tendent vers lui. Tout son corps pâle et frêle se tend dans sa direction quand il se laisse tomber à son tours, sourcil arqué. A quoi tu joues Léonie ? Arrête toi un peu. Il s'empare de sa main et la serre fort pour ne pas qu'elle lui échappe. Elle a la peau froide, presque humide.
« Tu dois voir quelque chose. »
Il aime voir les choses, mais pas autant qu'elle. Léonie aime toujours tout avec un enthousiasme démesuré.
« Léo, pourquoi tu viens jamais le soir ? »
Sur ses lèvres il voit le sourire, qui fleurit plus qu'il ne fane. Il espère qu'elle changera d'avis. Qu'elle viendra avec les autres comme lui qui se réunissent le soir. Ces gens pas forcément bons, pas forcément beaux, mais qui aiment se retrouver dans le noir. Elle y mettrait de la lumière, dans ces endroits sombres, si elle voulait bien s'y aventurer. Elle laisse ses doigts se refermer un peu plus contre les siens. Paris s'endort.
« Je te vois le jour, je n'ai pas besoin de venir la nuit. »
La vérité Léonie, c'est que ça te fait peur, ça te fiche la trouille. Pas de sortir le soir, pas de sortir toute seule. Il est toujours un héro qui sauve la demoiselle en détresse. Léonie le soir, elle attend patiemment que la mère rentre, qu'elle se mette à parler fort, et finalement que le silence s'installe dans la trop grande maison. Elle doit entendre, être sûre. Qu'en serait il si elle n'était pas là la nuit, au bon moment ? Le garçon hausse les épaules, détourne le regard. Il aimerait parfois qu'elle soit comme toute les autres, inquiète de sa coupe de cheveux et de l'état d'usure de ses chaussures. Il aimerait qu'elle le regarde un peu mieux, un peu plus fort. Qu'elle arrête de regarder tout le monde, comme si elle aimait la terre entière.
« Léonie? »
Mais Léonie s'arrête, lâche sa main, s'approche du pont dont elle agrippe la rambarde. Paris doucement change de couleurs. Paris s'éveille. Elle se tourne vers lui, et Dieu qu'il la trouve belle.
« Ne me regarde pas comme ça. » Elle rit. « Je dois rentrer. »
Elle se hisse sur la pointe des pieds et embrasse sa joue.
« Tu viendras demain ? »
Oui. Il viendra parce qu'il vient toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 12:17

Ce début de fiche, tout en douceur , j'aime beaucoup et je suis curieuse d'en savoir plus sur ce joli personnage. Le pseudo est superbe, ainsi que l'avatar . Bienvenue  

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 27
♦ INSCRIPTION : 13/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 12:39

Ah, il va nous falloir un lien parce qu'ils ont tellement de choses en commun.
J'aime beaucoup la miss, toute en douceur et délicatesse. Et puis Teresa quoi. Bienvenue cutie cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 25
♦ INSCRIPTION : 15/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 12:44

    vous êtes gentils (et beaux)
    merci beaucoup 

    martin, je lis ta fiche rapidement et je te mpotte dans ce cas  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 100
♦ INSCRIPTION : 10/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 12:54

Sache que j'étais déjà amoureuse de ta fiche lorsque j'ai lu le début et là je suis encore plus amoureuse quand je lis les manies. Ton personnage est une petite pépite de douceur et oh la la quoi je veux un lien c'est obligatoire !
Et mention spéciale à Teresa que j'aime d'amour aussi, c'est l'une de mes mannequins coup de coeur que je n'ai jamais pu jouer
Bienvenue parmi nous on prendra soin de toi

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Aux pourpres d’un couchant
○ je savais que je n’avais plus rien à faire, que j’étais là non pour faire, mais pour “être faite”. Une autre personne avait pris le contrôle de ma vie, jusque dans les plus infimes détails. Si je n’avais plus le contrôle de rien, j’avais en revanche la permission de perdre tout contrôle.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 25
♦ INSCRIPTION : 15/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 13:02

je suis contente qu'elle vous plaise je trouve qu'on croise trop de torturés sur les forums, un peu de légèreté ça fait du bien je trouve.

ernestine, on se trouvera un truc joli c'est certain, j'ai lu ta fiche (oui Rolling Eyes ), je serais venue d'embêter sur ta fiche de lien quoi qu'il arrive.
puis je suis d'accord, Teresa elle est canon à l'inverse, pour ma part j'ai jamais réussis à jouer Brinja correctement. comme quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 13:44

Tu n’avais écrit que le début de la fiche, et j’étais déjà séduite par ce personnage, par cette douceur, ce petit bout de vie, cette légèreté  . Et là, en lisant le reste, ça confirme ce que je pense. Déjà, je veux te dire que ta plume est magnifique, qu’elle reflète parfaitement ton personnage, qu’on l’imagine avec aisance  . Et ce joli garçon, je veux en savoir plus, l’amoureux qu’elle ne voit pas

Un personnage magnifique  I love you
La fiche est validée.

J’ai une ébauche d’idée, je viendrais peut-être te demander un lien, si Oreste ne te fait pas trop peur   .

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 30
♦ INSCRIPTION : 15/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 13:54

ton style, ton avatar, c'est sublime *.*

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je t’aime par douleur, tu m’aimes par ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 100
♦ INSCRIPTION : 10/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 13:56

C'est une légèreté touchante que tu nous as écris, c'est encore plus... magnifique
Ma fiche est ridicule mais la tienne, c'est une petite perle et ton personnage l'est encore plus, j'ai déjà une idée de lien
Brynja j'ai failli la jouer une fois, je viens seulement de la reprendre mais Teresa elle a quelque chose, petite bourrasque toute choupie qui convient tellement bien à Léonie (et je ne sais pas si je t'ai dis mais j'adore ton pseudo )

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Aux pourpres d’un couchant
○ je savais que je n’avais plus rien à faire, que j’étais là non pour faire, mais pour “être faite”. Une autre personne avait pris le contrôle de ma vie, jusque dans les plus infimes détails. Si je n’avais plus le contrôle de rien, j’avais en revanche la permission de perdre tout contrôle.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 25
♦ INSCRIPTION : 15/03/2015


MessageSujet: Re: fever.   Dim 15 Mar - 14:08


je sais plus quoi dire
j'attends avec grand plaisir vos idées de liens. j'ai hâte de m'installer parmi vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: fever.   

Revenir en haut Aller en bas
 

fever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» ton fond d'écran?
» [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger
» Saturday night fever. -pan-
» Saturday Night Fever [Nat - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves Parisiens :: La Naissance :: Dévoile-toi :: Va, vit et deviens-