<L'art est toujours sacré


AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'art est toujours sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♦ MESSAGES : 8
♦ INSCRIPTION : 14/03/2015


MessageSujet: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 0:30

antonin m. launay

ft Pierre Niney.

► son âge. 25 ans
► son groupe.Baudelaire
► son boulot. Je suis guide depuis un an au Château de Versailles, cela me permet de vivre et de payer mes toiles et mes tubes de peinture
► son caractère. Jovial ~ Gourmand ~ Généreux ~ Tête en l'air ~ Sérieux dans son travail ~ Jaloux ~ Franc ~ Naïf ~ Romantique ~ Rancunier ~ Persévérant ~ Boudeur ~ Optimiste
► sa nationalité. Je suis né à Paris, juste derrière le Louvre et ce n'est pas une image, mais je vous raconterais cela lorsque je vous parlerais de l'histoire de ma vie.
► Célibataire, marié, veuf. Je suis libre et sans attache. Ce n'est pas un choix, ma précédente histoire d'amour s'est plutôt mal terminée, cela aide beaucoup pour trouver l'inspiration, mais cela vous refroidis face aux choses de l'amour
► Classe sociale. Je suis dans la normalité comme on dit, ni très pauvre, ni riche
► Orientation sexuelle. Homosexuel pur et dur, sans aucun espoir de changement, pourtant, certains ont essayé.

► Ton pseudo Sunlight
► Ton âge 24 ans
► Comment nous as-tu trouvé ? Grâce à Bazzart
► Et qu'en penses-tu ?  Il est magnifique, j'ai eu un coup de coeur pour ce forum  cute
► Avatar ? Pierre Niney-le-magnifique (*mode fangirl off*^^)
► Crédits ? L'avatar provient de la même personne que celui qui a fait l'avatar de mon profil : Honeycomb


Des manies, des tocs, des obsessions

J'ai quelques similitudes avec l'ours des montagnes lorsque je n'ai pas pris la première gorgée de mon café qui me réveille si bien le matin ~ Lorsque je quitte une pièce, je ne peux m'empêcher de vérifier que je n'ai pas oublié d'éteindre la lumière ou bien de couper l'eau si c'est la salle de bain par exemple. ~ Lorsque j'avais cinq ans, je suis tombé à travers une table basse en verre, c'était chez des amis à mes parents et j'ai eu un bout de verre dans mon coude droit, depuis ce jour j'ai une petite cicatrice à cet endroit ~ J'ai une peur bleue des orages, je me blottis sous mes draps lorsque ça gronde de trop ~ Dès que j'ai quelques minutes à moi, je dessine, je me promène toujours avec mon carnet de croquis, cela me permet de "saisir l'instant" et parfois, si je suis assez satisfait de mon dessin, je le reproduis chez moi sur une toile et je le mets en couleur. ~ Mes premières sources d'inspiration ce sont mes proches, mes parents, ma soeur, mes amis leurs portraits recouvrent les murs de mon appartement, mon petit ami est également une source d'inspiration, quand j'en ai un. ~ J'aime beaucoup le théâtre, les auteurs tels que Molière, Beaumarchais, Marivaux.


Ta vie, ton histoire

"Vas-y ma chérie, encore un effort, tu vas voir, c'est presque terminé" "La ferme, c'est de ta faute tout ça" "Mais enfin, calme-toi, ce n'est pas si grave que ça" "Pas si grave ? Retire-moi cette écharde tout de suite ou bien je t'assure que notre enfant va grandir sans père" Oui, tels étaient à peu près, les mots que mes parents échangèrent avant que je ne me décide à pointer le bout de mon nez. De fait, ma mère a commencé à paniquer, mon père a foncé avec elle à l'hôpital, mais Paris ne serait pas Paris s'il n'y avait pas les embouteillages et déjà à cette époque, c'était le cas. Résultat de l'histoire, ma mère a accouché dans le taxi, lorsque celui-ci était coincé dans les bouchons, derrière le Louvre. Par chance, un médecin se trouvait dans la voiture à côté.  Voilà donc mes premières heures sur terre.

Ma soeur est venue trois ans après moi, mais sa naissance à elle se déroula le plus normalement du monde. Mais, le sujet actuellement est mon humble personne. Ainsi donc, je naquis dans ces conditions très particulières, je ne pouvais qu'être un brin original, non ? Enfant j'étais calme, mais curieux de tout, j'avais soif de savoir, soif d'apprendre, mes questions étaient régulières, mais jamais inopportunes. J'avançais ainsi dans la vie, tentant de comprendre le pourquoi des choses. Lorsque j'eus douze ans, je fus pris d'une irrésistible envie de peindre, dessiner, m'exprimer ainsi. Évidemment, mes créations faisaient parti de ce que l'on pourrait appeler de « l'art abstrait », mais je voulais m'améliorer, apprendre les techniques du dessin. Pour en faire mon métier ? Non, plutôt une passion. Mes parents n'étaient pas riches, mais ils firent les sacrifices nécessaires pour me permettre de prendre des cours de dessin. Au bout de cinq années de pratique, mes paysages ressemblait enfin à quelque chose de concret, mais je ne voulais pas m'arrêter là, je m'attaquais donc aux portraits, tout le monde y passa, mes parents, certains professeurs de mon lycée, ma sœur, mon chat et mon poisson rouge. Je fini par constater que je dessinais mieux les personnes que les montagnes ou les vallées.

Après mon bac, je me dirigeais inexorablement vers les Beaux-Arts, mais les études étant assez chères, je ne voulais pas que mes parents se « saignent » encore pour moi, je décidais donc de prendre un petit travail qui me permettrait de mettre de l'argent de côté pour me payer mes études. J'avais dix-huit ans et je me fis embaucher par le Château de Versailles, je devins agent d'accueil dans la « maison » de Louis XIV. Entouré de tableaux magnifiques, j'étais comme un poisson dans l'eau. Je me mis à étudier l'Histoire un peu plus intensément, ne serait-ce que pour répondre aux questions des visiteurs, dont certaines n'étaient pas dénuées de bon sens.

A l'âge de dix-neuf ans, j'avais mis assez de côté pour pouvoir étudier aux Beaux-Arts. Je démissionnais donc de mon poste à Versailles et commençais mes études. J'en suis sorti il y a deux ans, diplômé et content. Je dessine et je peins pour mon plaisir, mais je me devais de trouver un travail pour me payer le matériel nécessaire à la réalisation de ma passion. Je passais donc un concours pour pouvoir être guide dans des musées et autres Châteaux ouverts au public. Je réussis ce concours et devinez où je fus affecté...au Château de Versailles.

Du côté de ma vie privée, j'ai toujours plus ou moins su que j'étais attiré par les garçons. Je l'avouais à ma famille lorsque j'eus dix-sept ans. Heureusement pour moi, ils le prirent plutôt bien. Une personne essaya cependant de me changer, c'était une voisine, nous avions grandis ensemble et elle était amoureuse de moi, lorsque je lui ai révélé mon homosexualité, elle me répliqua que ce n'était pas vrai, que je ne pouvais pas savoir ce que je voulais, sur quoi, elle m'embrassa. Je ne la repoussais pas, mais ne participais pas au baiser, lui montrant ainsi que je ne ressentais rien du tout. Pendant près d'un an elle essaya de me convaincre que je me trompais, mais elle dut se rendre à l'évidence lorsque j'amenais mon premier petit ami à la maison.

Je n'ai jamais vraiment trouvé la personne avec qui me fixer, mais je ne désespère pas. Je suis un incorrigible romantique, les coups d'un soir ce n'est pas pour moi, la fidélité est également une notion importante. Mon dernier petit ami n'avait pas la même vision des choses que moi, pour lui, coucher avec un autre ce n'est pas forcément tromper, tant que les sentiments ne sont pas là. Foutaises ! Inutile de vous dire que lorsque je l'ai surpris au lit avec un autre type, je ne me suis pas embarrassé de formule de politesse ou quoi que ce soit, je les ai mis dehors tous les deux, aussi nu que le jour de leur naissance. Ma sœur était avec moi ce jour-là, on devait passer l'après-midi ensemble pour qu'elle m'aide à choisir un cadeau pour mon petit ami, pour fêter nos un an ensemble. Nos plans ont donc été revus et ce fut à ma sœur que j'offrais un cadeau.

Aujourd'hui je suis célibataire, mais je ne désespère pas de trouver la personne qui me conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 1:12

Pierre Niney Voila, c'était le moment groupie. Pardon . Un guide et peintre, deux jolis métiers ! Tu vas certainement croiser Oreste qui s'échoue souvent à Versailles, à se demander ce qu'il pourrait bien dérober . Bienvenue et bon courage pour ta fiche  

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 100
♦ INSCRIPTION : 10/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 11:43

Un petit chat ! Je ne sais pas pourquoi mais le minois de Pierre Niney est tout chou c'est un très bon choix Puis Baudelaire et guide à Versailles, toi je te veux dans mon équipe (oui je me prépare à The voice ce soir )
J'ai hâte d'en savoir plus sur Antonin, bienvenue chez toi

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Aux pourpres d’un couchant
○ je savais que je n’avais plus rien à faire, que j’étais là non pour faire, mais pour “être faite”. Une autre personne avait pris le contrôle de ma vie, jusque dans les plus infimes détails. Si je n’avais plus le contrôle de rien, j’avais en revanche la permission de perdre tout contrôle.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 8
♦ INSCRIPTION : 14/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 12:25

Merci à vous deux cute

@ Oreste : D'accord je ferais attention lorsque je mènerais les touristes je garderais un oeil sur toi

@ Ernestine : Han merci c'est gentil de t'être retournée pour moi (et oui, moi aussi je connais The Voice )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 100
♦ INSCRIPTION : 10/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 20:09

J'aime beaucoup ce que tu as fais d'Antonin, le pauvre voir son petit le tromper !
Puis dessiner c'est géniale aussi j'irai certainement te quémander un lien
Tu es validé et j'espère que tu pourras t'épanouir sur le forum

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Aux pourpres d’un couchant
○ je savais que je n’avais plus rien à faire, que j’étais là non pour faire, mais pour “être faite”. Une autre personne avait pris le contrôle de ma vie, jusque dans les plus infimes détails. Si je n’avais plus le contrôle de rien, j’avais en revanche la permission de perdre tout contrôle.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 77
♦ INSCRIPTION : 09/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 20:11

Je me permets de citer ceci :

Antonin a écrit:
J'espère que ça ira...je viens de me rendre compte que je n'écris pas de la même manière que vous

Chacun possède sa plume, chacun écrit d'une façon différente et c'est ce qui rend la lecture agréable . Si tout était similaire, alors il n'y aurait plus aucun plaisir à lire les fiches.

Je partais pour te valider, mais il y a plus rapide que moi

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    mylimasis
    △ I don't know what I expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you, even the impossible, because you encourage it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ MESSAGES : 8
♦ INSCRIPTION : 14/03/2015


MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    Sam 14 Mar - 20:22

@ Ernestine : Oui, tu as vu...ce n'est pas sympa hein ^^ Merci beaucoup Ce sera avec grand plaisir pour le lien

@ Oreste : Oui, c'est vrai Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'art est toujours sacré    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art est toujours sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves Parisiens :: La Naissance :: Dévoile-toi :: Va, vit et deviens-